Balade au fil du Rhône (1ère partie: du Pont du Mont Blanc à La Jonction)

17 août 2008
Une météo incertaine et un soleil plutôt timide m’ont fait renoncer à aller en montagne aujourd’hui. Du coup j’ai opté pour une balade en ville, avec la proximité des transports publics en cas d’averse. Histoire de me donner un but, plutôt qu’errer dans les rues au hasard, je décide de suivre le cours du Rhône depuis sa sortie du lac Léman en recherchant des éléments intéressants à photographier. Je vous livre donc ici quelques images de cette première sortie. Il ne s’agit pas d’une visite exhaustive et encore moins d’une visite touristique des lieux… pour cela je vous renvoie aux guides spécialisés. Mais juste des choses qui ont attiré mon attention pendant cette promenade.


Je débute donc cette sortie sur le Pont du Mont Blanc, face à l’île Rousseau. C’est ici, en plein centre ville de Genève, que le Rhône sort du Lac Léman qu’il vient de traverser sur une distance de 70 km environ. L’île était autrefois un des bastions de la ville, situé en plein centre du Rhône et destiné à protéger la rade d’éventuels ennemis. C’est au XIXe siècle que l’île fut reliée aux rives par l’intermédiaire du Pont des Bergues et qu’on y érigea une statue de l’écrivain Jean-Jacques Rousseau. Aujourd’hui, l’île Rousseau est un agréable parc public et abrite également un enclos pour les oiseaux aquatiques.


Un peu plus loin se trouve le Pont de la Machine, ainsi nommé à cause de la présence de ce bâtiment industriel du XIXe siècle qui servait à alimenter en eau les fontaines publiques de la ville. Plus tard c’est le bâtiment des Forces Motrices, plus en aval, qui reprendra cette fonction et en 1995, lors de la mise en service du barrage du Seujet (également plus en aval), les vannes qui servaient à réguler le niveau du lac seront également arrêtées. Le Pont de la Machine subit actuellement d’importants travaux de rénovation, mais une passerelle à été mise en place pour accéder au bâtiment qui abrite l’arcade d’information de la ville, l’espace clients des Services Industriels ainsi que la Cité du Temps où l’on peut, entre autres, admirer l’exposition permanente des montres Swatch.


En continuant vers l’aval, on arrive sur l’Ile. Ben oui, ce petit bout de terre qui sépare le Rhône en deux bras ne porte pas d’autre nom. Il faut croire que les Genevois n’étaient pas très inspirés pour trouver lui en trouver un. Son bâtiment le plus remarquable est cette tour (La Tour de l’Ile), vestige d’un château fort aujourd’hui disparu. Aujourd’hui, elle abrite… une banque !


L’Ile se prolonge par le Quai des Lavandières, une agréable promenade ombragée entre les deux bras du Rhône. Depuis quelques années on y trouve cette jolie petite roulotte jaune, ouverte pendant les mois d’été et quand il fait beau. Il s’agit de La Barje, un bar associatif qui vend des boissons et des repas légers au profit d’associations actives auprès de la jeunesse. Un endroit sympa pour venir se poser dans une chaise longue et contempler le cours du fleuve.


Et si vous ne voulez pas regarder le Rhône, vous pouvez toujours admirer les statues de Neptune, Cerès et Mercure qui ornent la façade du bâtiment des Forces Motrices qui se trouve juste à côté.


En revenant sur les quais, je passe devant la station de pompage de l’Arquebuse. Ce gros bloc de béton ne m’avait jamais vraiment attirée, mais aujourd’hui je découvre que sa façade côté Rhône a été très joliment décorée en peintures trompe l’oeil sur le thème de l’eau.


Je franchis le Pont de la Coulouvrenière, ce qui me donne l’occasion d’avoir une vue d’ensemble sur le Quai du Seujet où façades anciennes et bâtiments modernes cohabitent de manière harmonieuse.


Non, il ne s’agit pas d’une gros serpent orange mais de toutes nouvelles installations de jeux pour les enfants. Il parait que les balançoires, tourniquets et petits chevaux de bois sont dépassés et la ville a prévu de remplacer toutes les aires de jeux par des installations comme celle-ci. Ce gros boudin orange est la version XXIe siècle du toboggan où les enfants s’installent à califourchon avant de se laisser glisser. Je ne sais pas si cela aura plus de succès que nos traditionnels toboggans, mais le fait est qu’en ce dimanche ensoleillé, il n’y avait pas un seul gamin dans les parages…


Peut être avaient ils été tous effrayés par cette grosse grenouille aux yeux globuleux qui semblait se tapir dans les herbes non loin de là !


Voici la passerelle du Seujet, mise en service en 1995 en même temps que le barrage et l’usine hydroélectrique qui se trouvent juste à côté. Cette partie du Rhône n’est pas ouverte à la navigation de plaisance et seuls les bâteaux effectuant la visite sur le Rhône sont autorisés à passer ici. Si vous avez la chance de vous trouver au barrage du Seujet à la bonne heure, vous pourrez assister au passage de l’écluse, mais vérifiez bien les horaires au préalable car ces bateaux ne naviguent pas tous les jours…


Ma balade du jour se termine dans le quartier de la Jonction, baptisé ainsi car c’est ici que Rhône et Arve se rejoignent. Pour mieux profiter du spectacle, je gagne la passerelle de la Bâtie. D’ici on voit nettement la différence de couleur entre les eaux boueuses de l’Arve et celles toutes propres du Rhône, lavées par le passage de celui-ci à travers le Lac Léman.

J’aurais bien continué à vous montrer d’autres vues, mais les premières gouttes de pluie arrivent. Alors je mets bien vite l’appareil à l’abri dans sa sacoche et je me dirige vers l’arrêt de bus le plus proche pour rentrer chez moi. Mais c’est promis, dès que j’en aurai l’occasion, je reprendrai la suite de la visite du Rhône genevois.

La suite de la balade se trouve ici: Balade au fil du Rhône (2e partie)

Mon itinéraire:

Les liens pour en savoir plus:

Les autres billets de cette série Les cours d’eau de Genève:

Tagués avec : ,
Publié dans Balades, Genève
5 commentaires pour “Balade au fil du Rhône (1ère partie: du Pont du Mont Blanc à La Jonction)
  1. marie noelle dit :

    et bien ! ça donne envie d’aller te voir !

  2. bibi dit :

    Mais je te l’ai déjà cousine, c’est quand tu veux ! :o)

  3. athos99 dit :

    Tien c’est le genre de ballade que j’arriverais faire.
    Bien vu les explications et les illustrations

  4. eve dit :

    super et jolies photos

  5. hammoudm dit :

    Merci Bibi pour ce partage

Laisser un commentaire

Brigitte Djajsasmita

Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Catégories

Archives

%d blogueurs aiment cette page :