Le Reculet (depuis le Tiocan)

4 janvier 2009
Pour changer un peu nous avons décidé d’aller balader nos spatules du côté du Jura et d’aller faire la grande course classique du coin: Le Reculet. Avec ses 1718 mètres, Le Reculet a longtemps été considéré comme le point culminant de la chaîne du Jura, dominant de peu son voisin, le Crêt de la Neige qui lui n’atteint « que » 1717,6 mètres. Et puis en 2003, l’IGN a officialisé un nouveau sommet du Crêt de la Neige, situé à 400 mètres du précédent et mesurant 1720 mètres. Ainsi, Le Reculet n’est plus le point le plus haut du massif, même si son sommet porte toujours la croix érigée en 1892 et qu’il est toujours visité par de nombreux randonneurs.

Le point de départ de notre rando est normalement le parking du Tiocan, situé sur la route forestière qui, en été, permet de relier Gex à Farges. Mais dès la sortie de Thoiry, la route est recouverte de glace et, à l’instar de plusieurs autres automobilistes, nous préférons nous arrêter là et gagner le Tiocan à pied par un petit chemin en forêt et en portant les skis… ce qui nous rallonge la course d’environ 40 minutes. A partir du Tiocan, nous rejoignons l’itinéraire normal qui emprunte une piste dans la forêt. Il est aussi possible de monter plus vite, en empruntant un des nombreux chemins qui montent un peu plus raide. Vers 1200 mètres nous débouchons enfin au-dessus des arbres et en plein soleil, alors qu’une mer de nuages recouvre le bassin genevois.

Il faut compter encore une petite heure pour parcourir les crêtes qui permettent d’atteindre le sommet principal, facilement identifiable grâce à la grande croix métallique qui le surmonte. En ce dimanche de beau temps, beaucoup de randonneurs sont venus profiter du soleil soit en raquettes, soit à ski et il y a des traces un peu partout.

Peu après 14h nous arrivons au pied de la croix d’où nous profitons d’une superbe vue sur les Alpes et les environs.

Le temps de faire quelques photos et de boire un coup et il faut déjà se préparer pour la descente. Je fais ma première expérience de chaussage sur pente gelée avec mes nouvelles fixations et, si un ski se met en place rapidement, je dois m’y reprendre à près de dix fois pour arriver à chausser le second… no comment ! La neige est plutôt soufflée sur les crêtes, même si je dois reconnaître que Jean-Pierre a toujours autant de talent pour repérer LE spot où l’on peut déclencher un virage sans que cela soit trop acrobatique.

Un peu plus bas, je profite de faire quelques dernières images avant que nous nous engagions sur le chemin en forêt, bien verglacé et sur lequel il ne faut surtout pas prendre de vitesse si l’on ne veut pas finir dans un arbre en contrebas, ou percuter de plein fouet un des nombreux randonneurs en raquettes que nous doublons.

A ce rythme là, nous arrivons bien vite au parking du Tiocan où nous découvrons que de nombreuses voitures sont montées par la route depuis notre passage ce matin. Coup de bol, il y a justement un automobiliste qui part et Jean-Pierre en profite pour se faire emmener et remonter avec la voiture. Cela nous évite une nouvelle séance de portage et une descente un peu casse-pattes sur un chemin verglacé et ce n’est pas moi qui m’en plaindrai !

Données techniques de la course:

  • Point de départ: Tiocan (870 m), au-dessus de Thoiry, ou parking plus bas (600 m)
  • Sommet: Le Reculet (1718 m)
  • Dénivelée: 848 m (ou 1118 m)
  • Horaire montée: 2 heures (ou 2h40)
  • Horaire descente: 30 minutes (pour le Tiocan)
  • Itinéraire: lien vers Géoportail

Le liens pour en savoir plus:

Photos:

Tagués avec : ,
Publié dans France, Ski
2 commentaires pour “Le Reculet (depuis le Tiocan)
  1. Anne-Françoise Dupont dit :

    Salut Brigitte,
    j’ai toujours beaucoup de plaisir à visiter ton blog.
    Tous mes meilleurs voeux pour 2009.
    Anne-Françoise

  2. Philippe dit :

    Jolie balade et bien expliquée…

Laisser un commentaire

Brigitte Djajsasmita

Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Catégories

Archives

%d blogueurs aiment cette page :