Tesnou ou la découverte de la dalle parfaite

Lundi 11 décembre 2006
Réveil à 6h45. Je profite de mon avance pour aller prendre une douche qui sera la dernière avant notre retour prévu pour samedi prochain. Nous déjeunons puis retrouvons Moussah accompagné de Ramdane qui s’occupera de nos repas pendant notre périple. Nous chargeons le véhicule et à 8h45 c’est le départ pour Tesnou.

Nous empruntons la route principale en direction du nord. Peu après In-Amguel nous passons un poste de contrôle militaire qui demande à voir nos passeports, puis environ un kilomètre plus loin, nouvel arrêt pour cause de crevaison. Le changement de roue s’effectue rapidement, puis nous repartons. Finalement, après un peu plus de cinq heures de trajet, nous arrivons à l’endroit où nous devons quitter la route. Petit arrêt à l’entrée du massif pour prendre à bord un homme qui s’installe à l’avant, entre Moussah et Ramdane. Il connaît bien les lieux et c’est lui qui va guider notre chauffeur jusqu’au pied du rocher de l’Eléphant où nous avons prévu d’établir notre bivouac.

Dès notre arrivée, Ramdane se met tout de suite à la préparation du repas tandis que Jean-Pierre repère le départ de la voie que nous allons faire cet après-midi. Nous déjeunons rapidement tandis que Moussah repart avec le véhicule pour ramener notre guide à l’entrée du massif.

Pour notre première voie dans le Hoggar, nous avons choisi de gravir Cham-Nostalgia une belle envolée de 5 longueurs sur de magnifiques dalles comme je les aime et dont le niveau ne dépasse pas le 5a. L’escalade, toute en finesse, est un peu expo pour les premiers. Jean-Pierre pose les protections nécessaires (lorsque c’est possible) et surveille la progression de la deuxième cordée pour s’assurer que tout va bien. C’est la première fois qu’Olivier et Eric font cordée commune et ils sont donc un peu moins rapides que nous au niveau des manoeuvres aux relais.

Au sommet, nous découvrons une magnifique vue sur le désert et les autres dômes qui nous entourent. Je profite que nous avons un peu d’avance sur l’autre cordée pour faire des photos à la lumière rasante.

La descente se fait à pied, sur des dalles inclinées et bien adhérentes, puis nous contournons la base du rocher pour revenir à notre campement. Nous terminons cette journée autour d’un délicieux repas préparé par Ramdane puis allons nous installer dans nos duvets pour notre première nuit sous les étoiles.

Photos:

Tous les billets de ce voyage:

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :