Vallorcine – Loriaz – Col de la Terrasse – Emosson – Barberine

Etant donné que je n’ai toujours pas de nouvelles balades à vous décrire, j’en profite pour écrire le récit d’un tour que j’ai fait il y a deux ans, le 20 juillet, alors que je voulais faire un peu d’entrainement en vue de mes ascensions des monts Ararat et Elbrouz le mois suivant.

Il est 7 heures du matin lorsque je laisse la voiture stationnée à Vallorcine, non loin du point de départ de l’itinéraire. Je me dirige tout de suite vers l’amont, pour rejoindre le Siseray et le sentier qui mène vers la montagne de Loriaz. Après une première partie qui se termine par des lacets un peu raides, une grande traversée permet de récupérer un peu avant de s’attaquer à la dernière montée qui mène au Refuge de Loriaz.

 

Refuge de Loriaz

Les chalets de Loriaz face à la Verte

 

J’y arrive vers 9h, avec une splendide lumière. C’est l’heure à laquelle où les randonneurs s’apprêtent à démarrer la journée et il y a beaucoup de monde dehors en train de préparer ses affaires. J’en profite pour acheter un thé froid, avant de reprendre mon chemin vers le col de la Terrasse.

 

Col de la Terrasse

Le Cheval Blanc

 

10h45 – j’arrive au col (2648 m) qui marque la frontière entre la France et la Suisse et d’où je profite d’une belle vue sur le sommet du Cheval Blanc situé juste en face. Mais aujourd’hui ce n’est pas le but de ma balade et, après avoir pris le temps de boire un peu et consulter la carte, je plonge en direction du Lac du Vieux Emosson. Il y a encore de grandes plaque de neige et je suis sur un terrain où il n’y a pas vraiment de sentier, mais de nombreux cairns permettent de trouver son chemin sans trop de peine. Je passe à côté de la zone où il y a des traces de dinosaures, mais je ne les verrai pas car elles sont sous la neige.

 

Lac du Vieux Emosson

Lac du Vieux Emosson

 

Assez vite j’arrive à hauteur du Lac du Vieux Emosson qui se contourne par sa rive nord par un sentier facile. Juste sous le barrage se trouve la Cabane du Vieux Emosson où je m’octroie une petite pause pour manger quelque chose après un peu plus de 5 heures de marche. L’accueil est très sympa et je me retrouve avec un des responsables du barrage qui me parle des prochain travaux qui vont se faire afin de pomper l’eau entre les deux lacs. Le premier coup de pioche de ce chantier a d’ailleurs été annoncé il y peu dans la presse et la nouvelle centrale du Nant de Dranse sera mise en service 2015.

 

La route entre les deux barrages

Le lac d'Emosson

 

Après une petite heure d’arrêt je reprends ma marche d’un pas rapide car les premiers nuages gris commencent à bourgeonner dans le ciel et je pense que l’on n’échappera pas à l’orage. Une route goudronnée relie les deux barrages d’Emosson, mais on peut couper le grand lacet en plongeant directement sur le Nant de Drance. Une heure après être repartie, je suis déjà dans la descente qui, depuis le col du Passet, permet de rejoindre directement Barberine. Au passage je jette un coup d’oeil vers les falaises en face où l’on distingue le petit train et le mini-funiculaire rouges qui permettent aux visiteurs d’aller au barrage d’Emosson depuis le Châtelard. J’y reviendrai au mois de septembre à l’occasion d’une sortie organisée pour environ 40 photographes… mais ça c’est une autre histoire !

 

Vue sur le barrage d'Emosson

 

Une dernière photo avant de mettre l’appareil à l’abri au fond du sac et foncer dans la descente à travers la forêt. Peu avant d’arriver à Barberine je bifurque vers la droite sur un sentier qui permet de rejoindre Vallorcine directement. Les arbres me protègent des premières gouttes de pluie, mais j’aurais tout de même droit à une bonne douche sur les derniers mètres avant de rejoindre ma voiture vers 15h.

Les liens pour en savoir plus :

6 Comments

  1. vous avez de très belles photos est-il possible de les achetez?
    c’est pour des agrandissements, il faudrait que les images soient de très bonne qualité le plus grand possible à 300dpi… et c’est très urgent merci de me répondre au plus vite

  2. Quel bonheur de voir de belles photos de ce petit coin de paradis Valaisan que je connais depuis ma tendre enfance. Pourquoi ne pas profiter avec l’accord bien entendu du propriétaire des clichés pour en faire un fond d’écran.

  3. Bonjour Michel,

    Merci pour votre sympathique commentaire et contente de voir que vous appréciez ces images. Pour information, le propriétaire des clichés, c’est… moi ! Et la raison pour laquelle je ne fais pas des fonds d’écran, c’est parce que je ne souhaite pas mettre en ligne des versions haute résolution de mes photos afin que celles-ci ne se retrouvent pas diffusées tous azimuts, sans mon autorisation.

  4. Bonjour,
    J’ai fait une jolie randonnée au barrage du lac de Salanfe (Valais) hier. Je cherchais à voir à quoi ressemblait le barrage du Vieux-Emosson (prochain but de rando?) et je tombe sur votre site via Google. Très jolies photos bravo! Et vos récits sont très sympas, j’aime beaucoup. Bonne continuation

  5. Bonjour,
    très joli récit de cette boucle, qui donne envie de s’y aventurer !
    Seule question : est-ce envisageable avec des enfants de 5/6 ans (en coupant en 2 par une nuit au chalet de Loriaz) ?
    Merci d’avance si vous pouvez m’éclairer …
    et dans l’affirmative, sans nul doute nous suivrons votre trace :-)

  6. Bonjour Charlotte,

    Je vous remercie pour votre commentaire. N’ayant pas d’enfants il m’est difficile de vous donner des conseils sur ce qui est envisageable avec eux… ou pas. Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’en regardant une carte vous constaterez que la dénivellation positive est de 1500 m environ (900 mètres entre Vallorcine et les chalets de la Loriaz et ensuite 600 pour gagner le col de la Terrasse). Quant au retour jusqu’à Vallorcine par la boucle que je décris cela représente évidemment 1500 mètres de descente depuis le col avec une distance d’environ 11 km. A vous de voir si vous estimez que cela est à la portée d’enfants de 5/6 ans.

    Bel été à vous et belles balades en montagne !
    Brigitte

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :