Balade dans Lavaux

Un Léman aux couleurs tropicales
Lavaux désigne la région viticole qui s’étend entre Lausanne et Montreux. Un terrain abrupte qui plonge vers les rives du Lac Léman et sur lequel les ceps semblent s’agripper, protégés par de petits murets de pierres pour éviter qu’ils ne glissent dans la pente. En 2007 la région a été inscrite au Patrimoine Mondiale de l’Unesco pour la nature unique de ses paysages.

Vue générale du Lavaux
Un tracé de 32 km permet de traverser Lavaux dans son intégralité depuis le château de Chillon jusqu’à Ouchy, mais il est également possible de se contenter d’une petite balade sur un des nombreux sentiers viticoles qui parcourent le vignoble. Si l’on ne souhaite pas faire un aller-retour, il est possible de faire une boucle en utilisant le train et même les bateaux de la CGN qui desservent les nombreux ports.

Le train des vignes
Par exemple, on peut partir de Vevey en empruntant le train des vignes qui permet de rejoindre Chexbres, en plein coeur de Lavaux. A partir de là, on emprunte les sentiers en direction d’Epesses puis de Cully d’où l’on peut aisément reprendre un train pour revenir à son point de départ. Mais de nombreux autres itinéraires sont possibles et il suffit de se procurer le plan détaillé dans un des Offices du Tourisme de la région pour élaborer soi-même son parcours. Pour vous aider, j’ai mis quelques lien à la fin de ce billet.

Le Clos des Abbayes
Lavaux
Des liens pour en savoir plus :

3 Comments

  1. Bravo pour ces magnifiques photos de cette belle région.
    Et un petit tuyau en passant par ces jours de grosse chaleur : la plage de Rivaz, minuscule mais très sympa et accessible directement en train. Ne pas s’effrayer des plongeurs qui se changent dans la salle d’attente de la gare, les fonds marins là-bas sont réputés !

  2. Madame, Monsieur,
    Bravo pour votre promotion de la région de « Lavaux », mais décrivez ces coteaux de manière correcte.
    On ne dit pas « Le Lavaux », mais tout simplement « Lavaux », comme on dit « La Côte ». L’appellation de « La Vaux » s’est contractée au cours des siécles pour former « Lavaux ». On dit « Le Lavaux » pour le vin produit sur ces coteaux. Le Major Davel était l’officier supérieur des quatres paroisses de La Vaux.
    Donc, écrivez:
    – Ballade dans Lavaux, au lieu de: Ballade dans le Lavaux.
    – Lavaux désigne la région viticole…, au lieu de: Le Lavaux désigne la région viticole…
    – Un tracé de 32 km permet de traverser Lavaux…, au lieu de: Un tracé de 32 km permet de traverser le Lavaux…
    – … en plein coeur de Lavaux, au lieu de: en plein coeur du Lavaux.
    – Ballade dans les vignes de Lavaux: Bravo c’est exact.
    – Lavaux, au lieu: de Le Lavaux.
    – Les vins de Lavaux, au lieu de: Les vins d Lavaux.
    – « Ballade dans Lavaux », au lieu de: « Ballade dans le Lavaux ».

    Poursuivez la promotion de cette magnifique région du Pays de Vaud et protégez-la de constructions intempestives, pour la maintenir toujours aussi admirable.
    Avec mes cordiaux messages.

  3. Cher Monsieur Niggeler,

    C’est un honneur pour un modeste blog comme le mien de recevoir la visite d’un éminent spécialiste du patois vaudois. Comme vous le constaterez, je viens d’apporter les corrections à mon texte afin de respecter l’origine de cette appellation que j’ignorais. Je suis désolée pour le retard dans ma réponse, mais j’étais absente ces derniers jours et n’ai eu connaissance de votre message que tout récemment.

    Par contre, je me permettrai de vous demander à mon tour de bien vouloir écrire « balade » et non pas « ballade » car il s’agit bien de randonnée pédestre et non pas de lyrisme du Moyen-Age !

    Cordiales salutations.
    Brigitte

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :