Envers du Plan et Brèche Puiseux à ski

Je crois que nous sommes tous assez d’accord que la saison de ski 2010/11 ne restera pas dans les annales comme un grand cru. Et comme j’ai fait peu de sorties cette année, je me console en triant quelques vieilles photos dont beaucoup n’ont jamais été publiées sur ce blog. J’ai donc décidé vous raconter aujourd’hui une sortie que nous avons faite en… avril 2004 ! OK, ça ne date pas d’hier, mais cette course reste néanmoins un grand classique et cela peut vous donner quelques idées pour un week-end de ski de rando à Chamonix.

Le Couloir Puiseux peut se faire dans la journée au départ de l’Aiguille du Midi, mais si on le peut, il est plus judicieux de prévoir de dormir au Refuge du Requin. Cela permet de partir plus tôt le lendemain, de profiter d’une bonne neige à la descente et surtout, de ne pas rater le dernier train au Montenvers pour le retour à Chamonix, n’est ce pas Yvan ? :) (désolée, pour ce private joke !)

Au départ de la Vallée Blanche

En avril 2004 nous sommes donc montés à l’Aiguille du Midi tranquillement dans la matinée et avons profité d’une très belle journée pour descendre, non pas la classique Vallée Blanche, mais la variante, un peu plus technique de l’Envers du Plan.

Au pied de l'arête de l'Aiguille du Midi

Le Glacier du Géant

L'Envers du Plan

Après une petite heure de descente, nous nous installons sur la terrasse du Refuge du Requin pour nous restaurer et buller le restant le l’après-midi tout en regardant les groupes qui descendent la Vallée Blanche. Sur la table voisine, un choucas semble apprécier les restes de tartiflette…

Un choucas gourmand

Des skieurs dans la Vallée Blanche

Le lendemain matin, nous voici sur le glacier dès 6h30. Après une courte descente jusqu’à la Salle à Manger, nous mettons les peaux pour remonter le Glacier des Périades. Autour de nous, le sommets s’illuminent les uns après les autres sous les rayons du soleil levant.

Sur le Glacier des Périades

Lever du soleil sur le Mont Blanc du Tacul

La Dent du Géant

Le couloir Puiseux

Il faut compter un peu plus de 2 heures pour atteindre le pied du couloir qui mène à la Brèche Puiseux. Là, on passe les skis sur le sac à dos, on chausse les crampons et on monte tout droit. Ce jour là les conditions étaient optimales et les traces excellentes. Peu après 10h, nous débouchons au soleil à la Brèche.

Dans le Couloir Puiseux

Noël et Jean-Pierre arrivent à la Brèche

La vue depuis la Brèche Puiseux

Sur le versant opposé, il faut commencer par faire un petit rappel de 50 mètres ensuite de quoi on chausse les skis pour une superbe descente. On commence par suivre le Glacier du Mont Mallet, en admirant la face Nord des Grandes Jorasses, toute proche. Ensuite, on enchaîne par le Glacier de Leschaux, avant de gagner la Mer de Glace où l’ont rejoint le flot de skieurs arrivant de la Vallée Blanche. Mais assez de blabla… je vous laisse déguster la suite en images !

Le rappel depuis la Brèche

Les Périades et le Glacier du Mont Mallet

Le Mont Mallet

Face au Bassin de Talèfre

Sur le Glacier du Mont Mallet

Toujour sur le Glacier du Mont Mallet

Le Capucin du Tacul

On se demande comment il tient !

Sur le Glacier de Leschaux

Petit regard en arrière sur le chemin parcouru

La course se termine face aux Drus

C’est un bel enchaînement pour un week-end de deux jours et le simple fait d’avoir écrit ces lignes et revu toutes ces photos me donne envie d’y retourner un jour… pas vous ?

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans France, Ski

Laisser un commentaire

Brigitte Djajsasmita

Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Catégories

Archives

%d blogueurs aiment cette page :