Vol Genève – Lugano : les Alpes vues du ciel

Une journée de travail un peu différente des autres hier, puisque je suis allée rencontrer mes collègues tessinois à Lugano. Contrairement à Zurich (autre ville où je me rends régulièrement pour mon travail) que l’on peut rallier en un peu moins de 3 heures de train depuis Genève, le seul moyen pratique pour aller au Tessin est l’avion (à moins, bien sûr, d’avoir plusieurs jours à disposition). En effet, la géographie de la Suisse, traversée par la chaîne des Alpes, rend le trajet terrestre particulièrement long : compter entre 5h30 et 6 heures, avec un passage obligé par Zurich pour changer de train et la traversée des Alpes par le tunnel du Saint-Gothard. En avion, le vol entre Genève et Lugano dure 50 minutes. Le choix est donc vite fait…

Reflet de notre Saab 2000, le matin sur le tarmac

Reflet de notre Saab 2000, le matin sur le tarmac

J’ai particulièrement profité de la vue sur les Alpes pendant mon vol du matin car au retour je me suis retrouvée assise à hauteur de l’aile ce qui, sur un Saab 2000 équipé de rotors, limite passablement la vue que l’on peut avoir, et en plus le hublot était tout rayé. Ayant déjà eu l’occasion d’effectuer ce trajet il y a plusieurs années, j’avais pensé à prendre mon petit G12 avec moi et je vais donc pouvoir partager quelques photos avec vous (même si, je vous l’accorde, la qualité est loin d’être optimale !).

lateau du Trient, Glacier du Tour, Glacier d'Argentière et Grandes Jorasses (à droite)

Plateau du Trient, Glacier du Tour, Glacier d'Argentière et Grandes Jorasses (à droite)

Mont Rose, Lyskamm, Cervin, Dent d'Hérens et Les Diablerets au premier plan

Mont Rose, Lyskamm, Cervin, Dent d'Hérens et Les Diablerets au premier plan

Etant en léger régime de bise, le décollage au départ de Genève s’est effectué dans le sens Meyrin – Chambésy. Dès que l’on quitte la piste on aperçoit la chaîne du Mont Blanc dans le fond, mais malheureusement le soleil se trouve juste en face et empêche de prendre des images…

Mischabels, Glacier de Turtmann, Weisshorn et Mont Rose

Mischabels, Glacier de Turtmann, Weisshorn et Mont Rose

On survol ensuite le lac Léman dans toute sa longueur et on le quitte à hauteur de Vevey pour se diriger vers le NE. A partir de là j’ai pu commencer à faire des photos car je ne me trouvais plus en contre-jour (mais la lumière restait tout de même assez violente). Notre avion survole le lac de la Gruyère, la ville de Thun et le Sursee que l’on coupe juste à hauteur de Nottwil (un lieu que je connais assez bien pour y avoir passé 14 jours en formation il y a une quinzaine d’années).

Wildstrubel et Glacier de la Plaine Morte

Wildstrubel et Glacier de la Plaine Morte

Un peu plus loin, à hauteur de Zug, le pilote amorce un virage vers le S, ce qui me permet d’avoir un vue plongeante sur la ville de Lucerne et le Pilatus tout proche.

Lucerne et le Lac des Quatre-Cantons

Lucerne et le Lac des Quatre-Cantons

Le Pilatus

Le Pilatus

Ensuite, c’est la partie du trajet que je préfère, le moment où l’on passe juste au-dessus des Alpes. L’Eiger et son impressionnante face N se découpe au centre du hublot, et l’ensemble de l’Oberland Bernois s’étale sous mes yeux. J’ai beau connaître ces montagnes par coeur, l’angle inhabituel fait que j’ai un peu de peine à mettre un nom sur tous les sommets et il me faut parfois quelques secondes de réflexion avant de pouvoir identifier certaines montagnes.

Mont Blanc (au fond) et Eiger au centre de l'image

Mont Blanc (au fond) et Eiger au centre de l'image

Glacier de l'Oberaar, Konkodiaplatz (au fond), Lac du Grimsel, Galenstock (en bas)

Glacier de l'Oberaar, Konkodiaplatz (au fond), Lac du Grimsel, Galenstock (en bas)

Vallée de Conches (en haut) et Val Bedretto (en bas)

Vallée de Conches (en haut) et Val Bedretto (en bas)

Plus loin on coupe la vallée de Conches et le val Bedretto qui forment deux tranchées sombres au milieu des montagnes. J’aperçois le Lago Toggia et son barrage tandis que l’avion poursuit sa route en longeant le val Formazza.

Du Cervin au Mont Blanc

Du Cervin au Mont Blanc

Mont Blanc, Täschhorn, Dom, Mischabels et Weisshorn

Mont Blanc, Täschhorn, Dom, Mischabels et Weisshorn

Rimpfischhorn, Cervin, Mont Blanc (au fond) et Weisshorn

Rimpfischhorn, Cervin, Mont Blanc (au fond) et Weisshorn

A partir de là, ce sont toutes les Alpes Valaisannes qui s’étalent à perte de vue avec des sommets caractéristiques tels que le Weisshorn et le Cervin. L’immense face E du Mont Rose est la dernière chose que j’aperçois avant que nous ne plongions sous les nuages pour l’atterrissage. Un large virage d’abord vers l’E et ensuite sur la droite permet à l’avion de se présenter au-dessus du lac de Lugano depuis le S, pour venir se poser sur la petite piste de l’aéroport d’Agno.

Face E du Mont Rose, Breithorn, et Rimpfischhorn

Face E du Mont Rose, Breithorn, et Rimpfischhorn

Le soir, je profite nettement moins de la vue pour les raisons déjà mentionnées plus haut. Je me rends compte, assez tardivement, que nous suivons un tout autre itinéraire que celui du matin. Le pilote nous annonce, après 20 minutes de vol, que nous survolons la vallée d’Aoste et, en effet, je reconnais alors la ville homonyme juste en-dessous de nous.

Spectre de Broken sur les nuages

Spectre de Broken sur les nuages

Quelques minutes plus tard nous passons au-dessus du col du Géant pour survoler le haut de la Vallée Blanche, puis l’Aiguille du Midi. Malgré la mauvaise visibilité offerte par ma place, j’arrive tout de même à immortaliser au passage le sommet du Mont Blanc qui semble à portée de main.

Le sommet du Mont Blanc

Le sommet du Mont Blanc

Il ne reste plus qu’à suivre la vallée de l’Arve que nous quittons à hauteur de la Roche-sur-Foron pour amorcer un grand virage passant par Annecy, Frangy et Bellegarde et nous présenter en bout de la piste de Cointrin. C’était une belle escapade que je referais volontiers si l’occasion se présente. Mais pas trop souvent tout de même parce cela fait une longue journée de travail : partie de chez moi vers 7h du matin, je ne suis rentrée qu’à près de 20h30…

Publié dans Photo, Suisse, Week-ends et petites escapades Tagués avec : , , , , , , ,
2 commentaires pour “Vol Genève – Lugano : les Alpes vues du ciel
  1. loclac dit :

    Bonjour,

    Je suis tombé sur votre blog en cherchant des infos sur la Haute-Route de Chamonix à Zermatt et je dois dire que je le trouve très sympa !
    Bonne continuation dans vos articles.

    Loïc

  2. bibi dit :

    Bonjour Loïc,

    Merci beaucoup pour votre sympathique commentaire…
    C’est toujours agréable de recevoir quelques encouragements !

    J’ai un peu moins de temps d’écrire des billets, mais je ne désespère pas de reprendre le rythme un de ces jours.

    Cordiales salutations,
    Brigitte

Laisser un commentaire

Brigitte Djajsasmita

Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

follow us in feedly

Catégories

Archives

%d blogueurs aiment cette page :