/* Google Analytics tracking code ----------------------------------------------------------------------------------------- */

Pour mon troisième billet du Back to Blogging Challenge j’ai décidé de vous parler de ma récente visite au Musée du Louvre. En déplacement dans la capitale française pour des raisons professionnelles, je suis restée une soirée supplémentaire avant de rentrer à Genève, histoire de rendre visite à un vieil ami. Comme c’était un vendredi soir, celui-ci m’a proposé d’aller visiter la toute nouvelle galerie du Louvre dédiée aux arts de l’Islam. Une collection absolument splendide que je vous recommande vivement d’aller admirer la prochaine fois que vous passez par là…

Ce qui me paraît toujours assez fou quand je vais à Paris, c’est de constater à quel point il est possible de faire des choses en dehors des horaires « normaux ». Je veux dire normaux, pour nous les Suisses. Par exemple, au Louvre, il y a des nocturnes jusqu’à 21h45 TOUS les mercredis et vendredis. En comparaison de nos musées genevois qui ferment leurs portes à 18h, c’est vraiment incroyable !

La grande nouveauté pour moi lors de ce voyage, c’est que je suis partie sans appareil photo (même pas le petit G12). En effet, comme je savais que je n’aurais pas le temps de faire de balades photographiques, et dans un souci de m’alléger au maximum j’ai laissé tout mon matériel à la maison. Pour me rassurer,  je me suis dit que mon téléphone pourrait toujours me dépanner en cas de « besoin urgent ». Ces considérations peuvent paraître bizarres pour des non-photographes, mais croyez moi que c’était la première fois que je partais à l’étranger pour plusieurs jours sans un appareil photo dans mes bagages… et c’était angoissant !

Vous avez peut être déjà entendu parler du néologisme nomophobie qui désigne la peur d’être séparé de son téléphone mobile. Moi je pense qu’il faudrait créer un mot pour le stress des photographes qui abandonnent leur matos à la maison. A moins que cela n’existe déjà. Si jamais quelqu’un connait le terme, vous pouvez toujours laisser un commentaire à la fin de ce billet.

Bref, je me suis retrouvée dans le musée du Louvre avec en tout et pour tout mon Samsung Galaxy S2 pour faire quelques images… et bien évidemment, je n’ai pas pu me retenir. Il est certain que ce que l’on gagne en légèreté côté appareil, on perd en vitesse de déclenchement et en qualité globale de l’image (surtout dans les basses lumières). Mais j’avoue que je me suis bien amusée avec mon téléphone et je trouve que les photos que j’ai faites ce soir là ne sont pas si mauvaises que ça…

Du coup, je suis très contente de savoir que j’ai maintenant un téléphone en permanence avec moi et je n’angoisse plus du tout ! 🙂

La nouvelle galerie Art de l’Islam a été aménagée dans la cour Visconti du Louvre, recouverte d’une verrière ondulante.

L’aménagement sur deux étages permet d’admirer d’immenses mosaïques depuis en haut, avant de descendre voir les détails de plus près.

J’ai particulièrement apprécié le fait que l’on peut tourner autour des vitrines pour admirer les oeuvres sous tous les angles.

En bas à gauche, la zone audio visuelle

L’escalator qui permet de sortir sous la pyramide

Jeu de lignes et de lumières

Jeu de lignes et de lumières (bis)

Ombres devant la pyramide


Pin It on Pinterest

Share This